Trois questions à se poser absolument pour un impact effectif de toute action en milieu rural

18 juillet 2020

Quand nous avons des idées et des initiatives à développer en milieu rural, nous nous focalisons le plus souvent sur l’aspect technique de notre intervention, sur le message que nous avons à passer tout en oubliant que c’est un milieu hautement influencé par le volet communautaire.

 Ce fait  nous amène à observer un arrêt brusque et brutal de la plupart des méthodes ou initiatives enseignées dès qu’un projet/programme arrête ou dilue ses interventions. De même, il n’est pas rare de voir dans le milieu rural des infrastructures érigées un peu partout mais qui, quelques années plus tard, sont habitées et utilisées par les reptiles et la broussaille. Est-ce à dire que l’importance ou encore l’utilité de ces apports est à remettre en cause ? Pas forcément !  Dans la plupart des cas, c’est la considération du contexte qui n’est pas effective. Ceci pour repréciser la place de l’opinion de la communauté dans l’apport d’une technique et/ou d’une innovation.


        -  Résolvez-vous  un problème crucial dans le milieu ?

Nous pouvons de loin identifier un problème qui n’en est pas un pour la communauté.  Il s’agit ici d’identifier et de valider avec les acteurs le supposé ‘’problème’’. Pour y arriver, il serait idéal de leur montrer l’impact du sujet sur leur finance, sur leur santé ou sur leur rendement. Le défi est de démontrer la plus-value de la solution proposée sur le cours de leur vie selon leurs valeurs ou leurs aspirations.

-         La communauté épouse- t-elle la solution proposée ?

Une chose est de démontrer l’importance de la résolution du problème. L’autre est que la solution proposée soit acceptée et validée par la communauté. La solution dans tous ses détails leur convient-elle? Est-elle applicable et réaliste selon le contexte ? Il est important que la communauté accepte et partage la vision. Il est même souhaitable que leurs attentes soient recueillies en début de l’intervention. Il est important aussi d’identifier avec eux clairement les résultats attendus. 

-          La communauté mise-t-elle un capital  dans le processus ?

Le capital peut être humain ou encore matériel selon les acteurs en face. Afin d’avoir l’attention et l’implication de la communauté sur le long terme, il est indispensable de la responsabiliser sur diverses actions. Qu’il s’agisse par exemple de construire des forages ou d’inculquer une éducation sexuelle aux filles ou encore d’apporter une nouvelle itinéraire technique, il est important de spécifier le rôle de la population : qui fait quoi, et à quel moment ? Mieux, informer le chef du terroir afin qu’il aide à l’organisation de la population. Afin d’assurer le suivi ou la gestion ou encore l’impact de l’apport sur la communauté, il est primordial de mettre sur pieds un comité qui sera le noyau dur et donc, ceci évitera de revenir des mois et des années plus tard et de constater que rien n’a vraiment changé.

Si vous arrivez à répondre oui à chacune de ces interrogations, vous suivez  le bon parcours et avec de la détermination et une bonne coopération,  vous arriverez à produire le changement ou l’impact souhaité pour le mieux-vivre au village.

 

Partager :

0 commentaires
Commenter avec