Le monde rural, ma passion!

22 mai 2020

Plus de la moitié de la population béninoise réside en milieu rural et depuis la vulgarisation des objectifs de développement durables, plusieurs initiatives sont prises pour l'émancipation de cette couche. Que ce soit par contrainte professionnelle et/ou par passion, ce milieu grouille de plus en plus d’intervenants, soucieux du mieux-vivre au village !
Village de Hêvi (Djidja)
Village de Hêvi (Djidja)

Beaucoup diraient certainement : « oh oui, c’est normal qu’elle aime le milieu rural. Etant agronome, elle n’a pas vraiment le choix » mais vous n’êtes pas sans savoir que très peu exercent leur passion. Si vous avez la chance d’aimer ce que vous faites, alors ne le mettez pas sous la couette. Révélez-le au monde entier et soyez-en fier.

Trois ans que je me suis lancée dans cette aventure, j’y ai beaucoup appris et je continue d’ailleurs.
Comment fédérer les acteurs autour d’un but commun et faciliter la coopération entre eux ?
Quelle stratégie pour accompagner/ conseiller des personnes ayant l’âge de vos parents et même plus parfois ?
Que faire  si vous vous donnez comme challenge d’impacter la vie de ces femmes battantes et de leur révéler à elles-mêmes leur potentiel dans un contexte très délicat où l’émergence de la femme n’est forcément pas perçue sous un bon angle ?
Comment les remettre au cœur du développement de leur milieu en qualité d’acteurs principaux ?
Ce sont là plusieurs questions qui reviennent souvent  à l'entame des actions à mener.

Groupe de femmes transformatrices
Groupe de femmes transformatrices

L’intervention en milieu rural bien qu’ayant des règles basiques, se joue d’essais et d’erreurs.  Et croyez moi ou non, si vous ne savez pas vous y prendre, si vous ne prenez pas le temps d’analyser votre auditoire et de vous inscrire dans leur cadre logique avant de mener votre action, ce sera peine perdue  : d’aucuns  diront que c’est de la sociologie rurale.  Mais savez-vous ce qui est stimulant et passionnant  là-dedans ?
C’est d’aller à la rencontre d’autres cultures, d’autres individus, d’autres coutumes.
C’est de sortir de sa zone de confort, de s’adapter au contexte et d’en tirer le meilleur.
C’est la sensation permanente d’être en aventure.
C’est de co-construire des solutions, partager des connaissances avec ces personnes qui sont en réalité une bibliothèque vivante mais inconscientes de leur potentiel.
C’est cette satisfaction personnelle d’impacter des vies.

ET tout ceci, c’est mon quotidien. 

Envie d’en savoir plus sur le monde rural et ce que j’y apprends au quotidien ? N’hésitez pas à vous abonner, nous vous embarquons pour des expériences uniques. 

Partager :

0 commentaires
Commenter avec